Accueil > Paroisses > Paroisse Ste-Sabine en Niortais > CONFINEMENT > message des pères Auguste et Claude - Dimanche 13 décembre 2020

message des pères Auguste et Claude - Dimanche 13 décembre 2020

Au milieu de nous…

« Au milieu de vous se tient Celui que vous ne connaissez pas » Jean 1/26
Ce matin, le froid nous saisit. Annoncerait-il les rigueurs d’un hiver tout proche ? Le froid nous fait signe, nous alerte et nous convie à certaines précautions pour éviter de plus grands dommages !

Finalement, sans hésiter, nous déployons le nécessaire pour ne pas être victimes ou responsables d’un manque de précaution. Il en va en effet, de notre avenir à assumer. Avenir d’une saison, promise comme toujours à un chaleureux soleil annonciateur de jours meilleurs.

Les évènements quotidiens, l’ambiance qui s’en dégage nous déconcertent, nous interrogent. Heureusement, des témoins, des prophètes nous permettent d’en dégager la signification et de lancer des appels. Jean Le Baptiste est de ceux là, quand il proclame : « Au milieu de vous, se tient Celui que vous ne connaissait pas. »

Nous savons lire et interpréter les signes quant au temps qu’il fait et qu’il fera…

Avec ou sans soleil, les évènements du quotidien se déploient jour après jour et prennent la forme d’un confinement, assumé ou subi, contesté ou approuvé.

Beaucoup de questions circulent et émergent, elles interrogent même notre foi. Temps d’épreuves pour tous, mais qui peut devenir temps du témoignage. Pour nous guider, nous rencontrons comme témoin authentique Jean. Envoyé par Dieu, comme nous dit l’évangéliste Jean, il est là pour rendre témoignage à la Lumière. La lumière brille dans la nuit. En effet chaque soir d’Avent, de nombreuses villes ou villages illuminent l’environnement pour souligner dans le silence admiratif la nécessité pour chacun de vivre dans la Lumière.

Au milieu de vous se tient Celui que vous ne connaissez pas. Il se tient en effet même dans nos nuits. Lumière qui met en relief ce qui à nos yeux ne serait que désespoir, en attente de lendemains plus heureux.

Noël 2020 sera-t-il un Noël défiguré par des absences familiales si douces et attendues. Quand à la célébration de la naissance de la Lumière qu’en sera-t-il ? Celui que vous ne connaissez pas, Il n’est pas le grand absent, puisqu’Il est au milieu de nous.

Il est toujours là, l’Ami fidèle. L’Avent nous redonne la joie de sa présence. Présence avec tous ceux qui traversent le temps de l’épreuve, quand la terre entière en est ébranlée et inquiète.

Notre fragilité personnelle et collective, nous la touchons du doigt. Elle nous redit que grande doit-être notre humilité. Nos visées humaines et nos ambitions prétentieuses sont mises en mal.

Si tout ce qui nous éprouve, soulignait l’importance pour tous de revenir vers : « Celui qui se tient au milieu de nous » et que nous ne connaissons pas…

Quel heureux Noël se prépare alors pour nous !

Répondre à cet article