• Logo
  • Prier pour la Paix chaque lundi soir, à 20h
    lors de la volée de cloches des églises de NIORT.

    À compter du 11 avril 2022, les cloches de toutes les églises de NIORT sonneront à toute volée à 20h, chaque lundi.

    Elles manifesteront ainsi un soutien à toutes les victimes des conflits, spécialement entre l’Ukraine et la Russie. Ces cloches appelleront chacun à arrêter son activité et à prendre un peu de son temps pour la paix.

    Comme les applaudissements réguliers pour les soignants pendant le premier confinement, une volée de cloches est une occasion de soutenir, ensemble, une initiative pour la Paix.
    Différentes formes sont possibles, qu’il s’agisse de prier ou même simplement s’associer par un temps de silence.

    Huit églises de la ville de NIORT sonneront simultanément pendant 5 minutes, chaque lundi soir à 20h :
    St Hilaire, Notre-Dame, St André, St Etienne, St Liguaire, Ste Pezenne, St Florent et Souché.
    Ainsi, les cloches seront le relais des engagements de chacun contre la guerre et un appel à la prière.


    Voir aussi

    - Ensemble, s’engager au service de la Paix

    - Vivre cette démarche de paix en famille


    Le carillon pour la PAIX

    Depuis l’annonce de l’invasion russe en Ukraine, le monde entier s’indigne de cette nouvelle guerre.
    L’équipe pastorale a immédiatement manifesté son souhait d’agir pour la PAIX, en proposant de célébrer une messe pour la paix. Ainsi, le lundi 7 mars dernier, cette célébration rassemblait plus de 200 personnes à l’église Saint-André, une assistance émue et blessée par les souffrances que subissent nos frères ukrainiens. Mais après, que faire ?
    L’équipe pastorale a souhaité que l’Eglise se manifeste ouvertement en faveur du retour de la paix. Les cloches sont un symbole chrétien qui, à la fois, appellent au rassemblement et évoquent la joie de la résurrection du Christ.
    C’est pourquoi les cloches de huit églises de notre paroisse carillonneront à toute volée tous les lundis soirs à 20h00 invitant les paroissiens à cesser leurs activités un instant, à observer un temps de silence ou à s’unir par la prière en se tournant vers le Seigneur pour implorer la PAIX, paix pour le peuple ukrainien et tant d’autres frères en proie aux violences des conflits armés dans notre monde.
    Mais une sonnerie de cloches sans engagement concret serait insuffisante. C’est pourquoi plusieurs initiatives sont proposées :
    • Apporter une aide matérielle par le soutien des associations engagées pour secourir les ukrainiens (Ordre de Malte, Secours Catholique, Conférence Saint-Vincent de Paul).
    • Œuvrer pour la paix n’étant pas réservé aux adultes, mais aussi aux plus jeunes, des propositions permettent aux familles et à leurs enfants de réfléchir ensemble aux actes quotidiens à poser pour le maintien de la paix ici, chez soi, en famille, à l’école, au travail, dans notre ville, notre pays, notre monde... On peut aussi jouer en apprivoisant les mots essentiels au maintien de la paix dans nos relations quotidiennes.
    Retrouvez ces propositions sur le site Reflets d’Eglise.
    La PAIX n’est jamais acquise. Elle est sans cesse à construire et à préserver. Seul l’AMOUR peut la faire naître et durer.
    Au cœur de toute épreuve, ne cessons jamais d’espérer. Le Christ ressuscité marche à nos côtés !
    Françoise MAUPETIT

    PNG