Vœux 2017 du père Bernard Châtaignier

Lors de la messe de dimanche 1er janvier 2017, les chrétiens entendront ces paroles tirées de la Bible (livre des Nombres 6,24-26) et qui me semblent porteuses de bons vœux :
"Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! "

"Que le Seigneur tout d’abord te bénisse". Bénir, c’est souhaiter du bien. Voilà donc ce que je souhaite à tous : que le Seigneur vous garde au milieu des embûches et difficultés que vous rencontrerez pendant cette nouvelle année, qu’il vous protège de ce qui conduit au mal ; et qu’il fasse accroître votre vie, c’est-à-dire qu’il vous donne de porter dans le monde et dans l’Église de bons fruits.

Qu’ensuite, "le Seigneur fasse briller sur vous son visage". Que votre vie à vous aussi rayonne de la lumière invisible, que votre visage s’illumine du bonheur d’exister et de faire des projets, que vos yeux brillent de la joie d’être vivants.

Et qu’enfin "le Seigneur se tourne vers toi et t’apporte la paix". Je formule le vœu qu’en ces temps marqués trop souvent de violence, les croyants de toute religion, révèlent que la foi en Dieu peut être force de paix entre les hommes. Je souhaite aussi que toutes les personnes de bonne volonté contribuent à bâtir un monde plus fraternel.

Bonne année 2017 !

P. Bernard Châtaignier