Rencontré par hasard dans la rue

Proche de l’entrée d’un magasin

Qu’est-il pour moi cet inconnu !...

Qui m’interpelle en me tendant la main

Pouvais-je feindre de l’avoir vu

En l’ignorant, poursuivre mon chemin

Désiré le faire croire hors de ma vue !...

M’importe peu son sort et ses besoins

Malheureusement confronté à trop de misère

Peut-il rester un peu d’amour pour chacun

Voire se comporter en homme frère

La différence demeure parfois un frein

La crainte aussi d’être abusé

Met à mal le désir d’aider

Réflexions non charitables en tous moments

Vite modifiées par compassion en cet instant

Ainsi la face de la rencontre fut changée

De ce fait quelques paroles furent échangées

Lui dire, faire mes courses et je reviens

Se procurer de la monnaie pour faire l’appoint

Ouvrir son coeur pour mieux se parler

Offrir un complément de nourriture en amitié

Le sourire de l’aidé rendant plus fort

Heureux de lui apporter un peu de réconfort

Je le quittai ravi de cette rencontre

Mieux que de partir avec la honte

Cette main tendue finalement je l’ai serrée

Après un dernier salut je m’en suis allé.

Marcel