Quand la Messe dure toute la journée

Quand la Messe dure toute la journée

" Je voudrais être missionnaire, parcourir la terre...annoncer l’Evangile dans les 5 parties du monde...", écrivait une "gamine " de 20 ans, enfouie dan son Carmel de Lisieux...Et moi aussi (toujours 20 ans.... En 20....20...), le " Je t’ai choisi dès les entrailles de ta mère..."..." Viens ! Suis moi !...Tu seras pécheur d’hommes....Je t’envoie..." me taraude, me propulse sans fin....
Or me voilà confiné, enfoui... L’agenda (les choses à faire) est à réinventer.... le temps devient Eucharistie.... Je célèbre chaque matin, parfois seul, toujours en comm-Union, via internet avec.... le pape à Sainte Marthe.... les chapelains de Lourdes... le studio de France 2 le dimanche.... ou ailleurs... Je me dis que "je concélèbre..." tant pis si ce n’est pas "théologique"...Ce sont des Messes simples, comme je les aime. Les gens chez qui je vis ce confinement ne participent pas directement à "ma" Messe.... C’est bien.... Cela me met en comm-Union avec " ceux qui croient au ciel et ceux qui n’y croient pas...".... les voisins, le village le diocèse, le monde, l’Eglise. Je le sais : de toute façon ce monde est sauvé, même s’il ne le sait pas... même s’il s’en fiche. L’Alléluia silencieux du tombeau transperce, traverse, féconde toute l’humanité...
Le lieu où je vis ce confinement est mon Carmel, ma Belle Fontaine, mon Tibhirine, mon Puyraveau, ma chapelle...le monde est une chapelle... l’Eucharistie ne s’arrête... je ne suis pas musicien, mais j’adore la symphonie des mélodies d’oiseaux… Les a-t-on jamais autant entendu psalmodier ?... Pas de confinement pour eux.... Ils s’en donnent à cœur joie.... et à chœur joie !... Pas de grands oiseaux métalliques bruyants, zébrant le beau ciel d’avril...Cou...cou !.. Quel bonheur ! et quelle bonne heure !... la Nature est d’une beauté silencieuse éblouissante.... lilas... arums roses... muguet... Le blé est devenu épis en quelques jours... J’en ai 3 dans un petit vase (3...Trine...) sur ma table (merci à l’eau de Vie).... bientôt il sera pain.... Pain de Vie... " Fruit de la terre et du travail des hommes..." Le maïs, à peine semé pousse à vue d’œil (vrai !)....suivra le tournesol.... Le monde est une chapelle !... La terre est cathédrale !... la lune et le soleil en sont la voute vertigineuse, avec les milliards de milliards de galaxies à l’infini.... comme un cierge pascal ! La vie est une Messe...Tout est Eucharistique ! L’infiniment grand et l’infiniment petit s’épousent, se confondent, font ALLIANCE dans un immense soupir d’Amour...
Vivre avec l’autre, les autres... les accueillir, les sup-porter comme ils nous sup-portent, en lien quotidien par téléphone ou numérique avec les résidents de Puyraveau, les employé(e)s, la famille, les amis..... Le ventre de la petite voisine Faby est rond et gros comme... une montgolfière !... bébé va éclore tout bientôt... Magnificat !... De Puyraveau, on m’apprend le décès de Marie..." M.a.r.i.e...comme A. i. m.e.r...." me disait-elle...Alléluia ! …
la prière nous déconfine... Aucun virus entre Dieu et nous.... La Vie, la Terre et le Ciel... TOUT EST EUCHARISTIE !
Le 25 avril 20...20
Joseph Crand

Répondre à cet article