Accueil > Paroisses > Paroisse Ste-Sabine en Niortais > Actualités > CORONAVIRUS > Message de la part des pères Auguste et Claude Dimanche 17 mai (...)

Message de la part des pères Auguste et Claude Dimanche 17 mai (...)

Enfin libres ! Où en voie de libération ?

Enfin libres. Pour beaucoup de personnes cela signifie : portes qui s’ouvrent. Magasins en attente de clients. Parcs accessibles pour des promenades en toute quiétude. Écoles accueillant des enfants sous condition. Églises redevenant lieu de célébration.

Le confinement était donc synonyme effectivement , de séjour forcé, en famille ou seul à la maison. Relations sous haute surveillance, voire impossibles.

Mais ce 11 mai tant attendu, tout bascule là encore sous contrôle exigeant, toujours pour la sauvegarde de notre santé et celle des autres.
Bon gré malgré, nous venons de traverser une épreuve inenvisageable. Pourtant, nous l’avons vécu comme une traversée de désert. Le Mercredi des Cendres, nous partions pour une traversée de 40 jours avant la Pâque. Et nous voilà 50 jours et plus à notre compteur, quelle performance impensable ! Nous l’avons fait, dans quel esprit, en faisant quelle découverte ? Il suffirait de lancer une enquête et nous aurions droit à la collecte de belles fleurs qui ont poussées malgré tout dans notre désert devenu fertile.

Finalement, dans la vie de chaque personne il est des graines qui sommeillent, il suffit d’un temps favorable ou d’une épreuve transformant notre terreau humain. Et l’on voit ainsi germer des fleurs nouvelles aux couleurs d’entraide, de relations amicales, d’encouragements soutenus pour toutes les personnes qui donnent et se donnent sans compter en risquant leur santé et parfois leur vie.

En contemplant tout ce vécu, avec lucidité et en vérité, compte tenu de certaines bavures inévitables, ouvrons l’Évangile à la bonne page, en particulier ce dimanche 17 mai, 6e de Pâques. Jésus de nous dire : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements…, Celui qui les reçoit et les garde, c’est celui là qui m’aime ».

Malgré tous les événements présents qui nous insécurisent, dans un acte de foi, nous pouvons admirer tous ces signes d’un amour vécu, y compris par des personnes ignorant la lumière de l’Évangile.

L’amour du Seigneur pour nous déborde largement nos personnes. Notre mission, éclairés par l’Esprit-Saint, l’Esprit de Vérité, puisqu’il est avec nous comme promis, c’est de se réjouir en voyant ce que nos contemporains réalisent en y mettant beaucoup d’amour, du don de soi, pour le bonheur des autres.

Libres d’aimer !
Libres de partager y compris des avantages acquis
Libres pour regarder le monde en face et entendre tous ceux qui appellent.
Libres pour devenir citoyens de cette terre.

Ce vendredi 14 mai, le Haut Conseil pour la fraternité humaine proposait à tous les croyants de traditions différentes, de prier, de jeûner, et accomplir des actes d’un réel amour entre tous.
En toute liberté, chaque personne est ainsi invitée à implorer Dieu, d’aider l’humanité à surmonter la pandémie destructrice.

Avec réalisme, comme il va être difficile de changer nos priorités, y compris nos petits plaisirs, voir des conforts légitimes, pour contribuer au bonheur de tous.

L’amour vécu en toute liberté est sûrement à ce prix !!!

1 Message

Répondre à cet article