Le Sacrement de la Réconciliation

 

Se reconnaître pécheur,
se reconnaître coupable mais le reconnaître devant Dieu, c’est entrer dans une démarche de confiance car Dieu ne veut pas la mort du pécheur mais qu’il vive.

Son amour est plus fort que toutes nos ruptures.

La réconciliation permet à chacun d’exercer sa liberté.

 


 

Se réconcilier c’est changer sa façon de penser, de se comporter, de regarder l’autre et,
tout en reconnaissant son manque d’amour, être capable d’un véritable changement.

Dans le sacrement de réconciliation,
la démarche de confesser son péché personnellement auprès d’un prêtre,
permet une prise de conscience lucide devant l’Église.
Le prêtre invite alors à la conversion.
La pénitence proposée au pécheur est à la fois un signe de réparation et une action de grâce pour le pardon reçu

 

La réconciliation expliquée aux enfants avec le site Croire  en savoir +