La patience de Dieu - 24 mars 2019

La patience de Dieu peut changer la vie de ceux qui subissent

Ceux qui supportent le poids des malheurs sont nombreux. Les informations envahissent notre vie avec les guerres et les attentats terroristes. Jésus expose avec ces deux exemples que les malheurs n’arrivent pas qu’aux autres. Sans condamner, ni relativiser la peine de ces innocents, il parle de conversion, de fidélité.

Serions-nous les mêmes si la société de consommation s’écroulait ? Saurions-nous porter du fruit malgré un drame proche ? Abandonnerions-nous comme ce figuier toute générosité si le climat devenait défavorable ?

Les efforts de carême, cette flamme de l’Esprit Saint, nous fortifient pour être maîtres de notre vie.

Père Jérôme

3° dimanche de carême - Devenons semeurs de justice

Les projets en vue d’un développement humain intégral ne peuvent ignorer les générations à venir, mais ils doivent se fonder sur la solidarité et sur la justice intergénérationnelle. » (§ 48)

Encyclique « Caritas in Veritate », Benoît XVI, juin 2009

CHERCHER UN CHEMIN DE CONVERSION POUR AGIR AVEC AMOUR ET JUSTICE

Dans l’économie mondialisée d’aujourd’hui, toutes les pratiques ne sont pas respectueuses de l’humain. Comment je peux prendre part, dans mon quotidien,à faire grandir une économie au service de l’humain
et de chaque peuple ?

Répondre à cet article