Accueil > Paroisses > Paroisse St-Jean-Baptiste en Niortais > Quelques textes... > Homélies > mariages > Fais- moi entendre ta voix. Le mariage en 4 chants d’oiseaux (...)

Fais- moi entendre ta voix. Le mariage en 4 chants d’oiseaux (...)

Vous avez choisi un beau poème d’amour dans la bible, le cantique des cantiques. Il exprime l’amour par des métaphores naturelles : les saisons et les animaux. Comme deux amoureux se reconnaissent au timbre de voix, Dieu parle à notre cœur. Gardons cette comparaison avec les oiseaux...

Les Bénédictines qui ont vécu pas loin d’ici gardent en mémoire le début de la règle de St Benoit : « Ecoute et tend l’oreille aux conseils du maître ». Prenons le temps de faire grandir cette écoute entre vous deux avec ce beau sentiment qui vous habite et la joie qui nous rassemble.

P…, sais tu reconnaître la voix de ta bien aimée ? - Nous allons faire un test musical. Ecoute cette voix, tend l’oreille...

https://www.youtube.com/watch?v=uEEXSOLMMGE

C’est une colombe, la métaphore de la voix de ton épouse.. V… a d’autres intonations. Mais cette colombe biblique remonte à la nuit des temps avec la colombe que Noé lança après le déluge. Elle revient avec un rameau d’olivier. Cette colombe va égayer votre maison (c’est un des passages de la bénédiction finale).

Accorde à cette épouse la plénitude de ta bénédiction : qu’elle réponde à sa vocation d’épouse et de mère, qu’elle soit par sa pureté de cœur et sa tendresse la joie de sa maison.

La colombe est aussi est aussi celle qui descend sur le Christ le jour de son baptême. S’aimer, c’est recevoir l’esprit Saint qui habite en nous. Le beau sacrement de mariage que se donnent les fiancés amène l’habitation de Dieu dans votre maison comme l’Esprit de Dieu repose dans le Christ.

V…, reconnais tu ce chant ? Celui de la vie.

https://www.youtube.com/watch?v=fOcI9pR440g

Le canard habite chez nous et P… a vécu avec son oncle, bon chasseur. La chasse nourrissait nos ancêtres. Vous gagnez tous les deux votre pain quotidien. Que Dieu garde en vous ce sens de l’effort qui fait que vous travaillez. Chacun apporte ses talents au couple.

S’il est douloureux de quitter le foyer conjugal le lundi matin, qui voudrait connaître la misère ou même la gêne ? Que Dieu vous garde avec cette participation de chacun à la vie de famille et au bien commun. Le travail (celui de Joseph ou de Pierre il y a 2000 ans) ne s’oppose pas à la construction d’un foyer. Il peut devenir envahissant mais reste nécessaire.

P…, reconnais-tu ce chant, la voix de ta bien-aimée ?

https://www.youtube.com/watch?v=hM5x6FdpmMY

La cigogne est l’oiseau fidèle par excellence et chaque oiseau retrouve son nid et son couple après une longue migration. Notre imaginaire en fait le porteur des nouveaux nés. Que Dieu rende fécond votre couple. Qu’il bénisse les enfants que vous aurez. Rien n’est plus beau que de participer à cette œuvre du créateur.

Par le sein de Marie, Jésus est venu dans le monde pour notre salut. Cette aventure de la paternité et maternité ouvre le cœur à la générosité et rend attentif à tous les enfants de la terre qui ont besoin d’être aimés pour grandir.

V…., écoute ce dernier chant, celui de la combativité.

https://www.youtube.com/watch?v=hM5x6FdpmMY

Le faucon guette sa proie et il ne la lâchera pas. Déjà les Hébreux considéraient que Dieu les avait gardés au désert comme sur les ailes d’un aigle. « Vous avez vu ce que j’ai fait à l’Egypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigle et amenés vers moi. » Exode 19.4. Tout baptisé est prêtre, prophète et roi. Vous construisez le royaume avec le lieu qui est un foyer, place pour l’intimité et la construction de soi. Ne soyez jamais influencés, manipulés par tel ou tel événement. Ne jalousez pas non plus.
Votre force est celle des aigles comme dans l’Exode. Le sacrement de mariage vous accompagnera chaque jour de votre vie et la main de Dieu est toujours assez grande pour tenir votre épaule. Dans les combats spirituels, comptez sur la force du Christ vainqueur du mal. Le sifflement du faucon crécerelle est moins puissant que le chant du coq mais montre que rien ne s’opposera à sa volonté.

La promenade s’achève. Sachez, vous deux, que cette qualité d’écoute et de reconnaissance des époux est aussi celle du pasteur Jn 10 « Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. »

Chaque jour que Dieu vous donnera, redites « Fais-moi entendre ta voix. Ta voix est douce et ton visage est beau. » Jésus ajoute : « Celui qui a des oreilles, qu’il entende. » Mt 11.15

P. Jérôme de la Roulière, à Baugé le vieil, le 29 juillet 2017