Exposition à Saint Hilaire à Melle

Une exposition à l’inspiration éthiopienne dans l’église Saint-Hilaire de Melle

Exposition, visible dans l’église Saint-Hilaire de Melle jusqu’au 15 septembre

Quatorze panneaux aux dimensions importantes
inspirés d’enluminures éthiopiennes.
Évangélisée dès le IVe siècle, l’Éthiopie est la seule nation chrétienne
d’Afrique, puisque partout ailleurs, le christianisme
a suivi les colonisateurs.
Il se trouve que François Chevallereau et Hervé Hirel ont connu et travaillé avec JulesRoy, éminent archéologue à l’origine de la
redécouverte des manuscrits de ce pays et de leurs enluminures.

Les peintures présentées par François Chevallereau
sont une libre interprétation des figures peintes sur parchemin datant duXVe siècle. Libres expressions, elles en ont néanmoins gardé toute leur originalité et leur fraîcheur.
Cette peinture naïve où le graphisme l’emporte sur l’expressionnisme
ne manque pas d’exercer une véritable fascination.

Il est frappant de voir que l’artiste ne donne
qu’une attention très lâche à l’anatomie des personnages ; il les soumet au contraire aux lois de la composition géométrique.
Le traitement du drapé en vastes courbes rehaussées
de décors géométriques est une spécificité des moines peintres de Gunda Gundié.

Outre les postures et les visages, on est saisi par l’expression de ces grands yeux.

On pourra admirer : une superbe Vierge à l’enfant, au visage entouré d’un voile richement brodé et encadré par deux anges
porte-épées, un scribe assis sur un tabouret très bas le parchemin posé sur ses genoux, Moïse recevant les tables de la loi des mains
de Dieu sortant de la nuée.

Un des plus étonnants tableaux est la représentation
de trois religieux, personnages très droits, barbus et portant des croix emmanchées.
En raison de la ressemblance de ces trois personnages : on peut penser qu’il s’agit de la Trinité.
On sera frappé par une représentation de la crucifixion (sans croix !), avec une étonnante anatomie aux membres disproportionnés,
donnant à la scène une dramaturgie saisissante.

À n’en pas douter, cette exposition, visible dans l’église Saint-Hilaire de Melle jusqu’au 15 septembre suscitera intérêt artistique
et émotion religieuse.

Jacques Bréchoire

1 Message

  • Exposition à Saint Hilaire à Melle 22 juillet 2018 22:51, par Armande Ruef

    Bonjour , j’ai vu ces tableaux exposés dans l’eglise de Coulon . Ils sont magnifiques et mériteraient d’etre connus par un plus grand nombre de personnes .
    Merci pour cette exposition
    Armande Ruef