Epître du temps

Epître du temps

Partir en ce jour une fin pour soit

Avoir vécu tant d’années dans l’amour

Ce bonheur se consomme avec joie

Si l’éloge de sa vie se résume en discours

Actualise et clos tristement le temps passé

Si sans avoir été un héros ou même détesté

Cette vie fut-elle simple sans exploit et sans gloire

Ne peut de ce fait s’inscrire dans l’histoire

Vouloir se construire sans être conquérant

Ne jamais agir volontairement en dominant

Chercher seulement à tracer son chemin

Qui comme pour la plupart est la loi du destin

S’investir dès le plus jeune âge pour bien étudier

Les illustres écrits de personnages renommés

S’inspirer d’eux pour avancer à coup sûr

Heureusement comme visionnaires certains le purent

Seulement avec du recul l’histoire peut se juger

Analyser avec discernement les erreurs du passé

Car en l’instant présent souvent on demeure aveuglé

Reconnaître aussi avec le temps ce bien fondé

Des modestes il en faut pour que se distinguent les plus grands

De cet ensemble cohérent s’harmonise la classe des vivants.

Saint Gelais le 13/02/2021

Marcel

Répondre à cet article