Église St-Vincent de Paul

Église Saint-Vincent de Paul

Revenir au menu

C’est une des deux églises construites à Niort dans la deuxième moitié du XXème.

La paroisse et l’église Saint-Vincent de Paul sont issues de la division de la paroisse Saint-Hilaire. S’étendant à l’origine jusqu’à la limite de Souché et peu peuplée, la paroisse Saint-Hilaire s’était, en 1950 considérablement transformée, avec l’apparition de nouveaux quartiers entraînant d’ailleurs la construction d’une nouvelle école primaire en 1933, Ferdinand Buisson, à laquelle on adjoindra dans les années 50 une autre école et le lycée technique. Cet accroissement considérable obligea l’évêché à diviser la paroisse Saint-Hilaire en deux, créant ainsi Saint-Vincent de Paul. La construction de l’église fut décidée dans le même temps, et une salle qui était déjà utilisée pour célébrer de temps à autre la messe, la salle Frédéric Ozanam, servit de base à la construction de l’édifice sur des plans de l’architecte niortais M. Sené. Ouverte à Noël 1954, elle est en forme de croix. De taille modeste l’église a bénéficié pour sa décoration du concours de l’artiste peintre niortaise Hélène Besnard-Giraudias. Elle y a peint un chemin de croix ainsi qu’une fresque où le Christ est représenté sous les traits de son fils, mort aux 24 heures du Mans.

La cloche quant à elle s’appelle Marie-Paule : Marie pour la sainte Vierge, patronne du quartier Notre-Dame de la Paix qui était avant tout un quartier de cheminots, et Paule pour saint Vincent de Paul. Le parrain et la marraine étaient deux des meilleurs enfants du catéchisme. Mgr. Vion vint deux fois : la première pour faire une conférence et dire la messe à l’intention des cheminots, et la deuxième pour bénir la cloche. Elle résonna pour la 1ère fois lors de la messe de minuit de Noël 1955.

L’église n’est ouverte qu’aux heures des messes.

Revenir au menu

· Françoise