Eglise Notre-Dame - histoire

HISTOIRE.

La ville de Niort a toujours été regardée comme la seconde ville du Poitou par sa population, mais la première par son industrie et son commerce. Elle existait avant l’ère chrétienne, issus des Scythes, les poitevins sont passés sous domination des Romains, (Jules César évoque la « cité » des Pictons dans « Les commentaires »).

- Cette domination fut très salutaire pour le développement commercial avec les Anglais. Puis ce furent les invasions Francs, Vandales, Goths, Burgondes Wisigoths , Arabes.

Au VIIe siècle L’influence de la noblesse laïque est moindre que celle de l’Église. C’est l’époque du grand mouvement monastique.

Un capitulaire de 789 ordonne au clergé de « former des écoles d’enfants et d’y appeler non seulement les fils des serfs, mais ceux des hommes libres ».

- A cette époque L’abbaye de Charroux en Poitou aurait reçu de Charlemagne les églises de Niort et les droits de sépulture qui en dépendaient.

L’abbaye a vocation à être « maison d’études et maison d’exercices pour les vertus religieuses, à la fois, écoles pour les laïques, séminaire pour les clercs ». Ces derniers se formaient ensuite en communautés de second rang mais revenaient se ressourcer à la maison-mère.

La colonie monastique de la puissante abbaye de Charroux, composée d’une douzaine de religieux, sous la responsabilité d’un supérieur, avait reçu les droits de sépulture. Elle avait fondé le Prieuré Sainte Marie, première église chrétienne niortaise.

- Le Prieuré Sainte-Marie , future église Notre-Dame, est vraisemblablement le seul édifice religieux, son cimetière, l’unique de la cité. On ignore si une école existait alors.

En 1061, le pape Alexandre II confirmera les privilèges accordés à l’abbaye de Charroux et entre autres à l’église sainte Marie.

L’église Sainte Marie, de style roman fut remplacée par l’édifice actuel, mais de l’époque romane , il ne subsiste qu’une porte murée , entre le mur du clocher et l’entrée extérieure de la nouvelle sacristie.

La majeure partie de l’édifice a été élevé dans le style gothique flamboyant par Mathurin Berthomé commencé dans la seconde moitié du XVe siècle et terminé en 1534.

Elle fut plusieurs fois remaniée au XVIIe siècle, époque à laquelle le chœur a été ajouté. Le clocher, haut de 75 mètres, fut terminé en 1540 , il est surmonté d’une superbe flèche gothique en pierre.

L’Eglise dût être réparée après les guerres de Religion, et notamment lors du siége de Niort en 1569 , les canons du comte du Lude, avaient ouvert une large brèche dans toute la hauteur du bas-coté nord, et les charpentes détruites.

Le portail nord, restauré en 1908, est très représentatif de l’architecture gothique flamboyante.

EMP

Retour