Eglise Notre-Dame - architecture

L’église Notre-Dame présente un plan de masse au sol rectangulaire.

Constitué d’un haut vaisseau central aveugle voûté sur croisées d’ogives et flanqué de bas côtés voûtés de même, le transept, non débordant, est prolongé au sud d’un puissant clocher massif à flèche de pierre.

Vers l’est, le chevet plat prolonge d’une demie travée le vaisseau central, alors qu’à l’ouest, deux chapelles latérales prennent place entre les contreforts, voûtées de berceaux rampants et transversaux, sur les flancs nord et sud.

Faiblement éclairée en raison de son vaisseau central aveugle,
le haut fenestrage, percé dans presque toute la surface murale du chevet plat, illumine en abondance la partie est de l’édifice, alors que vers l’ouest, seule une rosace existe.

Le portail nord est surmonté d’un grand fenestrage.

Au sud, la grande et haute baie jadis bouchée et ré ouverte aujourd’hui permet d’apporter la lumière au transept.

La tribune renaissance du XVIème siècle, au 1er étage du clocher, est l’œuvre du maître maçon, Mathurin Berthomé. Elle permet l’accès aux voûtes, côté Nord.

La balustrade est éclairée par une baie gothique ré ouverte dans le cadre des travaux qui ont eu lieu en 2001 ‑ 2002. La balustrade s’était effondrée avec les voûtes, en 1910.

En juin 2002, les Niortais ont retrouvé officiellement cette très belle galerie.

(J-D. juin 99 d’après F. Jeanneau - A. C.M.H.)

Retour