Eglise Notre-Dame -Les chapelles

En entrant par la porte gauche de la façade est, face à la place du Parvis Notre Dame et en faisant le tour de l’église, vous trouvez sur, votre gauche

- Chapelle des « Parabères ».

Cette famille fournit plusieurs gouverneurs du Poitou. Ces monuments furent élevés en 1684 par Suzanne de Neuillan, épouse du Maréchal duc de Navailles, gouverneur de Niort, où il fonda l’Hôpital général. Charles de Neuillan de Baudéan Paiabère, sa femme et son fils François reposèrent ici. Démantelée à la révolution, cette chapelle fut restaurée par Bernard d’Agesci.

- Chapelle du Sacré-Cœur.

Plaque à la mémoire de M. Taury, archiprêtre de Niort et Curé de Notre Dame de 1844 à 1859. Sur le vitrail, on le voit offrant l’église Notre Dame au Christ, accompagné de Saint Louis, son saint Patron.

- Chapelle des Bienheureux Martyrs.

Autel moderne à la mémoire de Jean Goiset, curé archiprêtre de Notre Dame de 1774 à 1792, de Jean-philippe Marchand et de Pierre Landry, ses vicaires, massacrés à la prison des Carmes le 2/9/1792 pour avoir refusé de signer le serment de la Constitution Civile du Clergé. Ils ont été déclarés " bienheureux" en 1926 par le pape Pie XI.

- Chapelle de St Roch et de St Jacques

ou chapelle des pèlerins en partance vers Rome ou Compostelle.

- Chapelle de Saint Joseph.

Le vitrail de l’atelier Lobin ( 1886 ) représente la mort de St. Joseph.

- Chapelle du St Sacrement.

Le vitrail ( Lobin 1889 ) représente la Cène. Sur l’autel sont sculptés le sacrifice d’Isaac, Marie recevant le corps supplicié de Jésus, Jésus et la Samaritaine. "Si tu savais le don de Dieu". Jn 4/10.

- Chapelle de la Vierge

- Chapelle du Rosaire

-  Chapelle de Sainte Anne.

Dans le fronton semi-circulaire, monument à la mémoire de Louis XVI face à une représentation de Notre Dame de Niort.

-  Chapelle de Saint Vincent de Paul.

Autel élevé en 1773, lors de l’établissement d’une confrérie de charité, par Jean de Dieu Bion, curé de Notre Dame (1740-1774) bienfaiteur de la ville.

J-D
Retour