Eglise Notre-Dame - L’Arbre de Jessé

Il s’agit d’une figuration de l’arbre généalogique de Jésus.

Il est bien sûr impossible de connaître avec exactitude la généalogie de Jésus, d’autant que deux nous sont proposées par les Évangiles .

Elles ne concordent pas et n’ont pas les mêmes visées :

· exactitude historique,

· la vérité théologique

Par elles, l’on veut montrer qui est Jésus. Pour ce faire on le fait descendre par exemple de David, et l’on montre ainsi qu’il est le Roi Messie attendu. C’est ce que dit l’Arbre de Jessé.

Dans l’iconographie de l’Arbre de Jessé qui date du Moyen Age
( 12ème siècle ; avant pour certains ), cette lignée aboutit à Marie, au sommet de l’arbre généalogique portant l’Enfant Jésus.

Tertullien, un auteur chrétien du 2ème siècle avait déjà donné l’interprétation de l’oracle d’Isaïe :

· La branche qui sort de la racine, c’est Marie qui descend de David ; la fleur qui naît de la tige, c’est le fils de Marie ».
( De Carne Christi W)

Par cette représentation symbolique de la généalogie de Jésus, c’est ,
la messianité de Jésus qui comme une fleur, continue d’être offerte à qui veut bien l’accueillir :

· un Messie qui a la faveur de Dieu et qui est en faveur des hommes.
Un Messie qui, émergeant au sommet de l’arbre, n’a été supplanté par quiconque, et qui ouvre donc un avenir définitif : mais qui en même temps, plonge ses racines dans le passé d’Israël ( Mt. 1.1 ) - Fils d’Abraham,
et de notre humanité ( Lc. 3.38 - Fils d’Adam).

** Au pied du vitrail, en 1998, a été remise la Statue de la Vierge à l’Enfant ( XIXème ), Notre Dame à qui cette église est dédiée.

pour J-D

retour