Départ du Père Gérard

Ce dimanche 30 juin 2013, l’église Saint-Hilaire accueillait une grande assemblée venue entourer le Père Gérard GALLY qui célébrait une messe d’action de grâce pour les six années de son ministère passées au service du secteur pastoral Brèche et Lambon, avant de rejoindre Poitiers où il est nommé pour une nouvelle mission.
 
Dès les premiers mots de la célébration, le Père Gérard précise qu’il ne s’agit pas pour lui de dresser un bilan, mais plutôt de rendre grâce à Dieu pour tous les moments de joie partagés et les difficultés et peines traversées ensemble.
 
Cette très belle célébration eucharistique, soutenue par la chorale et les instruments, invite au recueillement. Au cours de l’homélie, le Père Gérard ne cesse de remercier le Seigneur et tous les fidèles qui l’ont soutenu au quotidien dans l’exercice de sa mission, « portée, dit-il, dans un vase d’argile bien fragile. » Des paroles de reconnaissance prononcées avec humilité et vérité, des paroles fraternelles qui ont touché le cœur de chacun ! La prise de conscience de nos fragilités humaines nous invite à accueillir humblement le secours de notre Dieu et le soutien fraternel de tous ceux qui œuvrent pour l’annonce de l’Evangile.
 
Après des remerciements mutuels et des applaudissements chaleureux, le Père Gérard bénit l’assemblée, et l’invite à poursuivre la journée avec lui en partageant le verre de l’amitié, puis le repas dans le jardin du presbytère.
Que l’Esprit-Saint accompagne le Père Gérard dans sa future mission, et les membres de nos communautés dans la confiance en l’avenir !
 
Françoise MAUPETIT
 
 
HOMELIE DU PERE GALLY
LORS DE LA MESSE DU 30 JUIN 2013
 
 
Au moment où la fin du chemin se profile à l'horizon, vous vous doutiez bien qu'une fois encore je vous ferais la conversation.
 
Aujourd'hui mon intention n'est pas de dresser un bilan. C'est plutôt le chant de Marie qui monte en moi : "Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom", car la relecture de ces 4 ans de ministère au milieu de vous me permet de discerner de nouveaux fruits de l'Esprit. Portant sur chacun et chacune de vous un regard bienveillant et de reconnaissance, j'aime dire avec l'apôtre Paul : "De toute évidence, vous êtes une lettre du Christ confiée à mon ministère", et j'ajoute également : ce n'est pas à cause d'une capacité personnelle que je pourrais mettre à mon compte, c'est de Dieu que vient notre capacité.
De fait je demeure conscient de ma fragilité, de mes limites. Je réalise bien que le ministère que le Seigneur m'a confié - auprès de vous – je l'ai porté en un "vase d'argile". Et ma capacité s'appuyait vraiment sur la fidélité de Dieu, sur la force que donne son Esprit-Saint. Il y avait là un appel quotidien à miser totalement sur son amour fidèle : "Chaque jour Dieu est fidèle". Et j'ai pu avancer progressivement vers une maturité humaine, spirituelle et même missionnaire.
 
A vrai dire, ma nouvelle nomination nous permet de célébrer le chemin parcouru communautairement. Nous avons cheminé et grandi ensemble. Je peux même dire que vous avez contribué à façonner mon cœur de pasteur. Et tout le long de la route le Seigneur marchait avec nous. Aujourd'hui encore, le Seigneur nous encourage à vivre avec passion le présent et à nous ouvrir avec confiance vers l'avenir. Il nous renouvelle sa confiance et nous assure de la présence de son Esprit pour que nous soyons ses témoins dans le monde d'aujourd'hui.
 
Puissiez-vous accueillir avec un cœur disponible la mission qu'Il vous confie (Equipe Pastorale, Conseil Pastoral de Secteur, Délégués Pastoraux et membres des Equipes locales d'animation, membres de tous les services paroissiaux...). Que votre témoignage de communion permette aux gens de dire : le Christ est vivant, nous le voyons à l'amour que vivent ses disciples dans le service de l'Evangile.
 
Aujourd'hui, c'est vraiment l'hymne d'action de grâce qui jaillit au cœur de notre secteur, pour le climat de communion qui ne cesse de se construire et se développer. De tout cœur je vous remercie, chacun, chacune, tous les services et toutes les équipes, pour l'ouverture de votre cœur, pour le témoignage de votre foi, l'élan de votre espérance et la générosité de votre engagement.
 
Si, pendant toutes ces années – tous ces temps – j'ai pu blesser ou offenser des personnes, je leur demande sincèrement pardon.
Mais Dieu m'est témoin que je vous chéris tous dans la tendresse de Christ.
Que le Seigneur vous bénisse et vous comble de sa tendresse.
Qu'il vous accorde d'oser l'Espérance !
 
Tel le disciple du Seigneur, – comme nous le dit l'Evangile de ce matin - Il nous attend patiemment jusqu'à ce que nous soyons prêts à TOUT LUI DONNER .Amen
 
Père Gérard Gally.
 
GALERIE DE PHOTOS
 
 

t>