• Logo
  • Célébration de la réconciliation vers Pâques 2022 à st-Pierre et st-Paul de Niort

    Ce feuillet est conçu pour vous aider à préparer
    et à vivre le sacrement de la réconciliation.
    Après vous être préparé(e), vous pouvez rejoindre
    un prêtre et demander à recevoir le sacrement.

    Célébration de la réconciliation vers Pâques 2022 - document à télécharger

    POUR SE PRÉPARER À LA RÉCONCILIATION

    L’autre est un don. Pour le riche il a pour nom "Lazare". Il n’est pas
    anonyme ; bien qu’invisible aux yeux du riche, pour nous il a un visage, et
    comme tel, un don, un appel à la conversion, soit : ouvrir la porte de notre
    cœur à l’autre.

    Et moi, quel amour est-ce que je donne ? En quoi est-ce que
    je manque à ses demandes ?

    Le péché nous rend aveugles. Le riche n’a pas de nom. Il est seulement
    qualifié de "riche". Chez lui la corruption du péché se manifeste en trois
    moments successifs : l’amour de l’argent (cf. sa richesse : vêtement,
    nourriture), la vanité (il ne "voit pas le pauvre à ses pieds), et l’orgueil (il se
    montre...)

    Et moi, ma soif de possession, ma suffisance et mon orgueil...
    et pour les richesses que tu m’as données. T’ai-je jamais dit
    merci ? et pour les amis rencontrés, pour ceux et celles qui
    m’ont aidé(e) ?

    La Parole est un don. "Ils ont Moise et les prophètes ! Qu’ils les
    écoutent !". La racine des maux : ne pas écouter la Parole de Dieu, d’où ne
    plus aimer Dieu, et donc mépriser le prochain. La Parole de Dieu est une
    force vivante, capable de susciter la conversion et orienter à nouveau vers
    Dieu.

    Ce jour je prends conscience que tu m’as donné un présent à
    faire grandir : Ta Parole, quels soins ai-je apporté à la faire
    croître ? est-ce que je me contente d’une vie médiocre ?

    Pendant le temps de la confession, j’essaie de reprendre ces points : celui
    dont je suis le prochain, l’aveuglement à cause de mon péché, la Parole du
    Seigneur... pour dire à Dieu ma peine de lui faire offense, et ma joie de
    l’accueillir.

    Pardon Seigneur... Merci de me dire ton Amour !