Abbaye de Saint-Liguaire

Revenir au menu . Sanguine de 1820 Vue de l'hôtel abbatial depuis la rive de la Sèvre Niortaise

Première de ses abbayes de l’époque romane, l’abbaye de Saint-Liguaire. Consacrée à saint Léger, qui a donné Liguaire pour son église, et saint Ferréol pour sa crypte, l’abbaye est construite en 962.

  • De style roman, elle occupait près de 2 hectares en bordure de la Sèvre. D’obédience bénédictine elle dépendait à sa création de l’abbaye de Saint-Maixent avant d’être indépendante et rattachée au diocèse de Saintes.
  • Ses occupants n’hésitèrent pas à assécher des terres pour la cultiver et rendirent les canaux du marais navigables développant ainsi le commerce.
  • Devenue riche, elle compta au plus fort de sa splendeur jusqu’à 60 moines. Détruite en partie par un incendie, reconstruite, elle ne résista pas, quelques années plus tard, aux guerres de religions et fut complètement abandonnée à la fin du XVIIIème. Aujourd’hui, il subsiste peu de choses.
  • La crypte, une partie du cloître et des murs de l’église ont été retrouvés au cours de fouilles et sont situés dans des propriétés privées. Mais on peut encore voir en passant dans la rue de l’abbaye la bien nommée et près du presbytère paroissial, de nombreux chapiteaux romans.
  • Profitez-en pour visiter l’église paroissiale du XIVème située juste à côté et dont nous reparlerons un peu plus tard avec la période gothique.

 

Différents chapiteaux visibles de la rue

 

Revenir au menu

· Françoise