8 avril 2018 - Dimanche de la Miséricorde

Jésus donne la paix face à la maladie.

Souvent, la vision d’un malade rend mal à l’aise. Parfois même certains n’osent plus voir un proche défiguré. Si le Christ n’a jamais reculé face à un malade, ici, les apôtres le voient avec ses plaies et avec joie : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté.

Lors des débats de Bioéthique, nos responsables traitent de l’aspect technique de la médecine. Ne perdons pas ce contact avec celui qui est dans la peine. Il y a la visite, le soin, la vie à côté des bien portants. L’hospitalité de Lourdes est le signe que l’amitié avec les malades est source d’un bonheur qui vient de Dieu. Aller à Lourdes et partager du temps avec les malades, c’est voir le ressuscité. Distinguer l’enfant de Dieu avec les signe du souffrant ou du mutilé.

Père Jérôme