03 déc. 2017 - La distraction n’est pas que chez les autres

Souvent, l’un de nous voit celui qui dort lors d’un cours, celle qui a oublié d’éteindre son téléphone. Il est facile de critiquer ceux qui sont débordés. Mais quand Jésus demande de veiller, c’est à nous aujourd’hui en l’an 2017 qu’il demande de couper le portable et la télé pour être attentif à la vie du monde, à l’écoute de ceux qui nous entourent.
Attendre Noël, c’est prendre un peu de silence pour ne pas être débordé. Jésus vient et nous serions à faire des petites choses. Qu’est-ce qui me distrait ? Et si en signe de veille, j’étais attentif à la voix de Dieu en moi et à la parole de ma famille ?

Père Jérôme