Vous voulez faire baptiser votre enfant

« Vous voulez faire baptiser votre enfant »

JPEG - 110.6 ko

Bienvenue. Toute naissance est un don de Dieu avec la joie des parents, la surprise de cette vie nouvelle.

C’est une belle cérémonie qui réunit la famille, un temps heureux pour dire merci à Dieu et faire entrer le bébé dans la famille des enfants de Dieu. Il vivra de cette vie éternelle que Jésus a annoncée.

Dans un premier temps, vous devez passer à une permanence :

  • - Soit à Aiffres - 579 rue de l’église (près de Tartalin) le vendredi de 17h à 18h30, ou le lundi matin - Tel. 05 49 32 02 30
  • - Soit à La Crèche - 57 avenue de Paris, le samedi matin 09 65 20 95 36
  • - Soit à Chauray , maison paroissiale, près de l’église, en face de la mairie

Cette rencontre permet de vous connaître, d’avoir un contact visuel et de disposer de renseignements pratiques (nom de l’enfant, celui des parents, le parrain et la marraine).

La date est confirmée par le prêtre : le plus souvent un dimanche après la messe de Vouillé soit 12h. Il est possible de faire le baptême pendant la messe le samedi soir à Chauray ou Aiffres. La messe a lieu le dimanche à 9h30 pour La Crèche.

Un couple viendra vous visiter pour apporter le livret de baptême et vous donner des pistes pour le mot d’accueil que vous aurez à dire en réponse à la question du prêtre ou du diacre « Pourquoi voulez vous faire baptiser votre enfant ? »

Une rencontre mensuelle le mercredi soir rassemble toutes les familles qui font baptiser leur enfant sur la paroisse.

Deux points d’attention :

  • - Les parrains et marraines doivent être baptisés. Il est toutefois possible d’ajouter un témoin, personne non baptisée . Ceux qui ont reçu un livret de famille catholique l’apportent.
  • - Le jour du baptême, les parents et parrain, marraine arrivent un peu avant pour présenter l’enfant à la communauté.

N’hésitez pas à appeler ou à passer lors d’une permanence.

L’offrande proposée est de 80€ pour cette cérémonie. Elle prend en compte la vie du prêtre, la préparation, le livret et le cierge.

Père Jérôme