Nuit des églises à Niort

Nuit des églises à Notre-Dame le samedi 30 Juin 2018

Moment magique pour l’église Notre-Dame pour les participants et les visiteurs.
172 bougies ont été allumées et ont éclairé les chapelles de Notre-Dame avec beaucoup d’éclat pour une courte nuit.

Des jeunes musiciens, guitare et tambourin d’un côté, violoncelliste et violon de l’autre, ont accepté de nous rejoindre pour cette belle soirée. Ils ont accompagné une déambulation à la découverte de 5 chapelles


- celle du Saint-Sacrement avec son devant d’autel du XIXe sculpté de trois scènes qui nous parlent de la présence « cachée » de Dieu mais bien réelle.
- celle de Saint-Vincent de Paul qui a conservé son devant d’autel : un tissu de cachemire brodé de perles de nacre, selon la technique des broderies d’or, et une croix de Malte centrale, velours et flls d’argent.
celle des fonts baptismaux où fut baptisée Françoise d’Aubigné, future Madame de Maintenon, en présence de sa marraine, Suzanne de Neuillan-Parabère. Les bas reliefs du pied de la cuve en forme de pentagone sont remarquables et nous redisent la puissance de la vie divine.
- celle des Bienheureux Martyrs avec son autel art déco aux lignes épurées réalisé par Aimé Octobre en 1929. Le souvenir de tous ces martyrs a été évoqué par Père Armel : chapelle des Carmes mais aussi l’île Madame, une déroute révolutionnaire suivie étonnamment par une période riche en vocations.
- celle du Sacré-Cœur avec son autel néo-gothique abritant une peinture d’un certain Chassevent de Paris, qui s’est inspiré de la vision de sainte Marguerite-Marie Alacoque, visitandine à Paray-le-Monial. Père Armel nous a parlé de cette dévotion au Sacré-Cœur qui a eu une ampleur considérable au XIXe siècle et est toujours d’actualité, en témoigne la petite statue du Sacré-Cœur provenant du Chili.

La soirée s’est achevée avec les voix « célestes » du chœur Oriana, avec des extraits de chants judicieusement choisis.

Ils sont tous repartis émus et heureux.
Un grand merci à tous.

23H : avec regret, nous avons éteint bougies et lumières.
Notre-Dame a refermé ses portes pour la nuit.
Et déjà nous pensons tous à la Nuit des Églises de 2019.



Voir une vidéo sur le site CEF


Qu’est-ce que La Nuit des églises ?

La Nuit des églises, initiée par l’Église de France, est une manifestation cultuelle et culturelle inscrite dans le paysage estival des diocèses depuis 2011, bénéficiant d’une reconnaissance à l’échelle nationale, et à laquelle participent aujourd’hui plus de 600 églises.

Selon Mgr Jean Legrez, archevêque d’Albi et initiateur du projet, « cet événement répond à une double mission : d’une part permettre aux communautés chrétiennes locales, même dans les plus petits villages, de faire vivre ou de se réapproprier leur église, lieu de leur histoire et de leur enracinement ;

d’autre part ouvrir leurs portes et accueillir largement tous ceux qui se présentent : artistes, visiteurs, curieux, personnes qui s’interrogent etc. Lors d’une même semaine, partout sur le territoire de notre pays, cela constitue un signe fort d’unité et de manifestation vivante de l’Église rendue visible à travers nos églises ».

Pendant une ou plusieurs soirées, chacun est invité à franchir le seuil d’une église afin de découvrir sous une nouvelle lumière, les richesses de son patrimoine de proximité grâce à des programmes variés : des visites aux chandelles ou guidées, des concerts, des chœurs, des expositions de création contemporaine et/ou d’ornements liturgiques, des lectures, des temps de prière…