Loukas (St Luc) et l’évangile des chemins

 

L’évangile des chemins

       

JPEG - 174.1 ko

Loukas (Saint Luc), écrivain grec de talent, nous a laissé deux œuvres fort importantes pour la connaissance du Christ à travers son évangile, mais aussi connaissance des premières communautés chrétiennes locales dans son second livre « Les Actes des Apôtres ».

Dans les deux œuvres que Loukas nous a laissées le lecteur se rend vite compte que tout est en mouvement ; les acteurs sont tous en marche, en route. La foi n’est pas un acquis, mais un chemin. Dans son premier livre, l’évangile, Loukas présente ses personnages :

GIF - 172.2 ko

Myriam (Marie) se met en route rapidement pour Aïn Kérim à la rencontre de sa cousine Elishéba (Elisabeth) ( Luc 1, 39)

Tous allaient se faire recenser chacun dans sa propre ville ; Iosseph (Joseph) lui aussi monta de la ville de Nazareth à la ville de David qui s’appelle Beit Lehem (Bethléem) en Judée. (Luc 2, 3-4)

« Yéshoua (Jésus), rempli d’Esprit Saint, revint du Iarden (Jourdain) et il était dans le désert, conduit par l’Esprit ». (Luc 4, 1)

Prenant les douze avec lui, Yéshoua leur dit : Voici que nous montons à Yérushalayim (Jérusalem) (Luc 18, 31)

Tout l’évangile de Loukas est un cheminement vers la Ville Sainte : ce haut-lieu où se déroulera la scène finale, la mort et la résurrection du Christ aux jours de Pessah, la Pâque juive de l’année 30 de notre ère.        

JPEG - 207.2 ko
Maquette de Yerushalayim au temps du Christ

En somme le salut est parti de Nazareth pour s’accomplir à Yérushalayim ; c’est le scénario du premier livre de Loukas. Puis avec « les Actes des Apôtres », le salut part de la Ville Sainte et commence la longue route vers la conquête du monde païen : « Vous serez mes témoins dans la Judée et à Yérushalayim, en Shomron (Samarie) et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8)

Dans les « Actes des Apôtres », Shimon de Capharnaüm (Pierre), Saul de Tarse (Paul) ainsi que Iosseph originaire de Chypre, surnommé Barnabé et les autres se sont lancés sur les routes du monde pour annoncer la Bonne Nouvelle du Salut.  

Selon la Tradition, Loukas lui-même a accompagné Paul dans l’un ou l’autre de ses voyages, et il a vu naître et se mettre en route toutes les premières communautés chrétiennes locales : Ephèse, Athènes, Philippes, Corinthe et bien d’autres.

JPEG - 25.8 ko
Voie romaine Antioche-Jérusalem empruntée par l’apôtre Paul

En somme le second livre de Loukas « les Actes des Apôtres » nous raconte les premiers pas du christianisme sur les chemins des hommes.  

En terminant cette étude, on observe que les deux livres de Loukas, le récit évangélique et les « Actes des Apôtres » sont une même œuvre ; les deux récits sont le prolongement l’un de l’autre et constituent une unité justement appelée « L’évangile des chemins ».

« Mais lui, passant au milieu d’eux allait son chemin » (Luc 4, 30)


JPEG - 108.1 ko

Je suis là, mon ami, près de toi

même si tu redoutes d’être seul.

Je suis là et je marche avec toi,

je te donne la main pour aller sans faiblir

et la joie dans le coeur.

JPEG - 90 ko

Va, regarde plus loin,

la lumière promise est au bout du chemin.

John LITTLETON

Père Joseph GUILBAUD

Lire les autres textes du Père Joseph GUILBAUD

Répondre à cet article