Accueil du site > Services, Mouvements, Solidarité, jeunes et adultes > Secours Catholique > Informations locales > Compte rendu du partage organisé par l’ACO sur les élections européennes

Compte rendu du partage organisé par l’ACO sur les élections européennes

Compte rendu du partage organisé par l’ACO
sur les élections européennes 26 Avril 2019

Participants : 38 personnes, dont 10 invités hors ACO

Après un mot d’accueil et une rapide présentation des institutions européennes, le groupe a travaillé en carrefours à partir de quatre questions :

1) Que représente l’Europe pour moi ?

- L’avenir, la paix, l’histoire, Erasmus, valeurs communes,
- Un géant aux pieds d’argile,
- L’union fait la force par rapport aux autres blocs.
- L’union européenne est une structure non efficace.

2) Quels sont mes arguments pour aller ou ne pas aller voter ?

Pour  :
- En tant que femme il ne me viendrait pas à l’idée de ne pas aller voter.
- Si on ne vote pas on ne peut rien dire.
- Faire valoir les valeurs auxquelles on tient
- C’est important de voter : peuple uni.

Contre  :
- Trop loin de moi : je n’y connais rien.
- Ceux qui triment au quotidien ne se sentent pas concernés par l’Union Européenne.
- La Commission commande tout : le Parlement ne sert à rien.
- Pas assez d’infos pour que les gens puissent s’y intéresser.

Questionnement  : Les jeunes qui ne votent pas : pourquoi ?
Des pays ont reçu beaucoup d’aide et pourtant ils paraissent anti- européens
Pourquoi autant d’abstentions ?

3) Qu’est-ce qui me semble fondamental à revendiquer, à promouvoir, pour une construction Européenne juste

Avancer vers les droits sociaux européens.
Faire passer l’humain avant le fric.
Avoir une politique commune par rapport à l’immigration, le climat, l’environnement, la santé.
Lutte contre le lobbyisme.
Libre circulation des personnes.
Vote à l’unanimité à modifier.
Promouvoir le droit des femmes.
Plus de transparence et d’information vers les citoyens.

4) Quel message voudrais-je faire passer à des députés européens ?

Créer un esprit européen, dépasser les clivages et intérêts nationaux.
Être à l’écoute de la jeunesse européenne.
Qu’ils aillent siéger et qu’ils rendent compte aux citoyens.
Construire la solidarité.

Après la mise en commun de ces échanges, a été lu un extrait du discours du Pape François à la Commission des conférences épiscopales de la communauté européenne le 28/10/2017 « Redonner une âme à l’Europe »

Un pot de l’amitié a clôturé la soirée

1 Message

Répondre à cet article