66e Journée Mondiale des Lépreux

Tendez la main à ceux qui n’en ont plus

La lèpre reste un problème de santé majeur dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Aujourd’hui 3 millions d’anciens malades de la lèpre vivent avec un handicap. Et 1 nouveau malade est diagnostiqué toutes les 2 minutes dans le monde.

La lèpre est classée parmi les Maladies Tropicales Négligées. Elle se manifeste d’abord par une tache indolore sur la peau, puis si elle n’est pas traitée à temps elle provoque des lésions cutanées et nerveuses. Bien que cette maladie ne soit pas mortelle, dépistée trop tard, non soignée, ses lésions progressent, touchant la peau, les nerfs, les membres et les yeux et entraînant des séquelles irréversibles.

Depuis plus de 60 ans la Fondation soutient les malades de la lèpre par la recherche, le soin et la prise en charge des infirmités. Des millions de malades ont ainsi pu être guéris et aidés à retrouver une vie normale malgré les infirmités. Depuis quelques années, le nombre de nouveaux cas de lèpre a atteint un seuil de 200 000 nouveaux cas par an difficile à réduire.

L’HISTOIRE DE JULIEN

Avant d’être admis au centre, Julien était chauffeur de taxi. Il se rendait bien compte que son pied perdait en mobilité. Un jour, alors qu’il conduisait, il n’a pas réussi à freiner : la lèpre avait atteint ses nerfs.

Pour guérir, il a été accueilli au centre de Divo (Côte d’Ivoire). Là, il suivait efficacement le protocole de soin, ce qu’il ne faisait pas chez lui. Pour retrouver l’usage de son pied, il suit des séances de kinésithérapie. Dépisté trop tard il ne pourra peut-être jamais retrouver totalement l’usage de son pied.

VOTRE AIDE EST DETERMINANTE !

MERCI pour tous ceux que vous allez aider.

Répondre à cet article