24 mars 2013. Dimanche des rameaux. Année C. Passion selon saint (...)

Année C. Passion selon saint Luc.

JPEG - 279 ko

Crucifixion. Missel de Raoul du Fou, à l’usage de Poitiers.
Peinture sur parchemin. Fin du 15ème siècle.
Raoul du Fou fut évêque d’Angoulême puis de Périgueux, et abbé de l’abbaye de Nouaillé, près de Poitiers, de 1473 à 1510.

L’ensemble des récits de la Passion est ici utilisé par un artiste de haut vol, vraisemblablement Robinet Testard, enlumineur à Angoulême. Il tient à placer les événements dans le cadre de son temps : Jérusalem est comme une cité médiévale, avec ses remparts, son donjon, son église ; les costumes, les armes sont ceux de cette époque, le message est pour ce monde là, valable de siècle en siècle.

JPEG - 159.6 ko

Sur sa croix en tau, très élevée, le Christ est d’une taille plus grande que celle de ses compagnons.
Le coup de lance a été donné, les jambes des larrons fracturées (Jean 19, 32-34).
La mort est passée. Jésus, longiligne, bras presque horizontaux, a remis son Esprit entre les mains du Père (Luc 23, 46) et reste dans une attitude paisible, la tête encore tournée vers le bon larron à qui il vient de dire une parole de miséricorde et d’espérance : « aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis » (Luc 23, 43).
Déjà il a pardonné aux chefs juifs à ses pieds, et le centurion peut dire que cet homme était juste (Luc 23, 47).

Deux valets se disputent les vêtements du condamné, et pour les partager, vont tirer au sort avec trois dés (Luc 23, 34). Deux soldats discutent, dont le porte-lance.

Avec les saintes femmes « qui le suivaient depuis la Galilée » (Luc 23, 49), Marie-Madeleine embrasse le bas de la croix, et Marie se laisse tomber de douleur dan les mains du disciple bien-aimé devenu son fils (Jean 19, 26).

JPEG - 196.2 ko

Huit tableautins encadrent comme un chemin de croix le tableau central. Parmi eux, celui de Simon de Cyrène « chargé de la croix pour la porter derrière Jésus » (Luc 23, 26), comme un bon disciple.

Une œuvre de toute beauté, aux coloris parfaitement conservés.
Prenons le temps d’en détailler les richesses.

Jacques Lefebvre

JPEG - 279 ko
JPEG - 159.6 ko
JPEG - 196.2 ko

Voir les autres présentations de Jacques Lefebvre
Voir les vidéos de "La bible en images" de Jacques Lefebvre

1 Message

  • merci de nous donner à méditer sur la Passion du Christ avec cette oeuvre admirable de netteté et de belle facture oui une grande oeuvre à mes yeux
    Ces grands bras semblent faits pour l’humanité toute entière et Marie qui est éperduede chagrin a elle aussi trouvé des bras pour l’assister et la soutenir
    MERCI